Hébergeur, comment faire son choix ?

serveur d'hébergement
serveur d’hébergement

Pour les néophytes ou non professionnels du Web, choisir un hébergeur peut paraître simple et anodin mais il n’en est rien. Dans cet article je vous partage mes connaissances et expériences en la matière.

L’hébergement, qu’est-ce que c’est ?

De manière résumée, l’hébergement d’un site Internet correspond au serveur, la machine physique, contenant le site/l’application Internet. Ce serveur est un serveur Web, accessible depuis n’importe où dans le monde afin de permettre aux Internautes d’accéder au site ou à l’application.

L’hébergeur est le prestataire responsable de l’hébergement.

L’hébergement est donc un ensemble de produits et services associés aux sites Internet et applications Web.

Les très nombreuses offres d’hébergement incluent généralement :

  • un espace de stockage pour le site Internet et les fichiers associés (médias : photos, PDF, …)
  • un ou plusieurs noms de domaines et sous-domaines
  • des adresses mails

Comment choisir le bon hébergeur ?

Je dis toujours qu’il n’y a pas de bonne ou mauvaise solution mais que chaque solution répond à un besoin. Pour choisir le bon hébergeur, il faut donc définir ses besoins en amont en se posant les bonnes questions :

  • quel est mon niveau de compétence technique : il faut savoir faire appel aux conseils d’un expert dès lors qu’il s’agit d’un besoin professionnel même si vous ou un proche « s’y connaît en informatique ». L’investissement initial que cela représente se retrouve très rapidement et il est toujours judicieux de faire les bons choix dès le départ.
  • quel est le niveau d’enjeu de mon projet : pour un site personnel un hébergement mutualisé chez n’importe quel prestataire peut convenir alors que pour le site e-commerce d’une PME de nombreux paramètres sont à prendre en compte.
  • quels sont mes besoins en terme de capacité de stockage : si je fais un site de photos j’ai besoin de plus d’espace que si je fais un blog avec uniquement des articles texte.
  • quel est le niveau de trafic attendu sur mon site : pour un site à fort trafic différentes solutions sont à envisager et nécessite des moyens spécifiques
  • quel est l’environnement technique : selon l’application à héberger, je peux avoir besoin d’un serveur Linux ou Windows avec différents logiciels.
  • de quels services ai-je besoin :
    • sauvegarde : attention très peu d’offres de type « hébergement mutualisé » incluent un service de sauvegarde et il ne faut pas négligé le service proposé en terme de restauration de données.
    • e-mails : combien de comptes ? Quel volume de données par compte ? Quelle liberté de gestion de mes comptes ? Mise à disposition d’un Webmail ? Accès sécurisés avec certificat SSL ?
    • noms de domaine et sous-domaines : Quels sont les prix ? Quelle liberté de gestion des domaines et sous-domaines ? Fourniture de certificats SSL ?
    • accès à l’espace d’hébergement : accès FTP/SFTP / accès SSH / Interface de gestion ? A étudier selon ses besoins ou ceux du prestataire qui conçoit le site Internet

Ces questions, non exhaustives, sont d’ordre technique et doivent impérativement être étudiées de manière approfondie le plus tôt possible dans le cadre d’un projet de site Internet notamment parce que les services proposés par l’hébergeur retenu peuvent impacter le développement du site Internet en question. Par exemple, si l’hébergement ne prévoit pas de base de données, la solution utilisée pour concevoir le site Internet devra fonctionner sans.

A ces aspects techniques on peut ajouter d’autres questions telles que :

  • Où l’hébergeur est-il localisé ? En France ou à l’étranger ?
  • Quelle est sa solidité financière ?
  • Quelle est sa politique en matière de respect de la confidentialité des données ?
  • Quels engagements contractuels me demande-t-il ?
  • Si je dois ou veux changer d’hébergeur cela sera-t-il facile/possible ?
  • Quels moyens sont mis en œuvre pour assurer la continuité de service ?
  • Quel est le taux de disponibilité des services ?
  • Quelles sont ses moyens et actions pour réduire sa consommation d’énergie et son impact environnemental ?

Conclusion

Choisir le bon hébergeur n’est pas toujours facile. Il vaut mieux se méfier des offres tout en un qui en général verrouillent le client. En effet, ces solutions sont souvent propres à l’hébergeur et donc non transposables chez un autre prestataire. Selon l’évolution d’un site Internet, on peut être amené à avoir besoin de davantage de services nécessitant de changer de prestataire. Il faut donc savoir qu’on ne peut pas « déplacer » un site Internet ou une application par « copier/coller » d’un serveur à un autre. On est obligé de passer par une migration que seul un professionnel peut réaliser. Il est donc primordial de bien réfléchir avant de choisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *